La légende de Gilgamesh

La légende de Gilgamesh 

CRÉATION 2016
DURÉE 45min
 À PARTIR DE 6 ANS

La légende de Gilgamesh 

45 minutes, 1 conteuse, 2 danseurs.

Environnement musical : Hang, autoharpe et matières sonores de Françoise Barret

 L’ apparition des cités voit la révélation de Grands Récits, témoins de leurs mythes fondateurs, de leurs mythes unificateurs. Ces Grand Récits bâtissent l’intimité des Hommes comme ils structurent leurs relations. Ils vont d’histoires de Mésopotamie qui décrivent et chantent les fondements de l’homme moderne, aux prières des Chrétiens d’Orient qui, avec les Arméniens, font vibrer la lumière qui nous tient toujours, jusqu’aux sciences.

Ces Récits éclairent et déploient le rayonnement des peuples en créant une mémoire sans cesse réactivée, une réalité toujours réactualisée devenue enfin possible.

Michel Hallet Eghayan

L’Épopée de Gilgamesh :

Il y a près de 5000 ans, les scribes de Mésopotamie fixent les traces d’une histoire sur des tablettes d’argile pour nous dire les rapports de l’homme aux dieux, des hommes à la nature, des hommes aux hommes.
Ils écrivent l’épopée de Gilgamesh, roi d’Uruk – humain, tellement humain – tendu entre ce qui le constitue, l’habite et ce qui le dépasse, l’englobe.

Une conteuse et deux danseurs (les deux enfants) s’interrogent pour savoir à qui reviendra « l’honneur, de présenter au monde celui qui a tout vu, connu la terre entière, pénétré toute chose… ».
Comme des enfants, ils libèrent leur imaginaire et donnent vie à cette aventure. Sous nos yeux prennent corps la naissance d’Enkidu, ses 6 jours et 7 nuits d’amour avec La Joyeuse, sa bataille avec Gilgamesh, sa mort, le chagrin de Gilgamesh et son voyage pour aller trouver Utanapishtî et découvrir son secret d’immortalité…

Ce récit raconte l’histoire de Gilgamesh, roi de la ville d’Uruk. Ce roi est un héros, mais aussi un tyran…
Entendant la plainte du peuple, les dieux fabriquent au roi un double, un jumeau, un ami : Enkidu.
Enkidu et Gilgamesh deviennent inséparables, partent ensemble à l’aventure, et se lancent des défis. Ils vont à l’extrême Ouest du monde connu, tuent Humbaba, gardien de la forêt des cèdres jusqu’alors domaine des seuls dieux. Revenu en triomphe à Uruk, Gilgsamesh provoque la Grande Déesse Ishtar, refuse le mariage sacré, s’attaque au Taureau Céleste. Pour se venger de l’affront, Ishtar condamne Enkidu à une maladie mortelle. Fou de douleur et conscient de sa propre mort, Gilgamesh entreprend un autre voyage : il part vers l’Est à la recherche de la vie éternelle.
Mais celle-ci n’est pas destinée aux humains…

Distribution

Chorégraphie et conception artistique : Michel Hallet Eghayan

Ecriture, contes : Françoise Barret

Danseuses : Anne-Sophie Seguin, Justine Tourillon

Musiques : Jean-Sébastien Bach, Musique lithurgique araméenne

Environnement sonore : Isabelle Bazin Françoise Barret Michel Hallet Eghayan Julien Alenda

Régie son : Julien Alenda

Régie lumières : Rémi Jacod

Costumes : Laurence Simon-Perret, Les danseurs

Production et Diffusion : Thierry Rollet

Administration : Isabelle Lacroix

Dates de tournée

Contact

Bruno Miachon – Directeur Général

b.miachon@halleteghayan.com | 06 62 71 41 43   

Thierry Rollet – Administrateur de production

t.rollet@halleteghayan.com | 06 71 63 95 36